ACCUEIL
  LA SOCIETE
  NOS ENGAGEMENTS
  NOS SERVICES
  NOS PARTENAIRES
  CHARTE HOSPIDOM
  LOCALISATION
  CONTACT
  RECRUTEMENT
  ESPACE MEDECIN
  Identifiant  
  Mot de passe
    NOS SERVICES
  OXYGENOTHERAPIE
  VENTILATION
  AEROSOLTHERAPIE
  PRESSION POSITIVE CONTINUE
  RELAXATEUR DE PRESSION
  REHABILITATION RESPIRATOIRE
     
 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Généralités

Dans certains types d’insuffisances respiratoires notamment restrictives où l’oxygénothérapie seule n’est pas suffisante pour corriger le manque d’oxygène et surtout lorsque la pression de gaz carbonique augmente dans le sang, traduisant une défaillance de la pompe respiratoire (fatigue des muscles respiratoires). La ventilation non invasive (VNI) permet alors de mettre ces muscles au repos pendant la ventilation. La VNI permet donc de corriger l’hypoxémie (baisse de la pression artérielle d’oxygène dans le sang) et l’hypercapnie (augmentation de la pression artérielle de gaz carbonique).

Dans le cas d’insuffisances respiratoires nous utilisons deux types d’appareils:
- les ventilateurs volumétriques : Utilisant un moteur actionnant un soufflet, ils sont conçus pour délivrer, à chaque insufflation, un volume d’air défini.
- les ventilateurs barométriques : Ils utilisent une turbine. Ils sont conçus pour délivrer une pression (aide inspiratoire) définie lors de chaque insufflation du patient.
Les dernières générations d’appareils sont équipés de turbine permettant de ventiler dans les deux modes (Volumétrique et Barométrique). Ce sont les ventilateurs mixtes. Les interfaces utilisés pour la VNI sont les masques faciaux ou nasaux bucco, avec ou sans fuite (selon le type de circuit patient utilisé: monobranche, avec valve expiratoire, double branche ….)

Pour les patients appareillés en ventilation :
Une visite (ou plus) pour dialoguer avec le patient et le mettre en confiance , et adapter l’appareil et l’interface en accord avec le médecin. La présence du technicien lors du retour du patient à son domicile.
Un contact téléphonique dès le lendemain de l’installation afin de s’assurer que le patient ne rencontre pas de difficultés.
Prise en charge des formalités administratives. Remise au patient d’un livret comprenant les données techniques du matériel ainsi que le suivi de son traitement.
Une visite au domicile du patient en cas de problème chaque fois que nécessaire, et dans tous les cas, une visite de contrôle, programmée 15 jours après l’installation pour vérification du bon fonctionnement de l’appareil et de la bonne adaptation du patient.
Un suivi bimestriel par contrôle au domicile comprenant :
Le contrôle de l’appareil suivant les normes du fabricant.
Contrôle approfondi de la bonne adaptation du masque.(contrôle des fuites, de la tolérance)
Le nettoyage complet du matériel mis en place. La fourniture de consommables (masques, tuyaux, raccords).
Une vérification de l’observance. Un entretien avec le patient afin de cerner les différents problèmes rencontrés lors du traitement, d’y remédier ou de prévenir le médecin.
Un compte-rendu personnalisé, en temps réel, au médecin prescripteur et au médecin traitant. L’astreinte technique 24 h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.